Participez à l'atelier ouvert à tous!

Participez aux rencontres, postez vos textes...

  • Votre première phrase
  • Inscrivez vous en cliquant sur le lien ci dessous
  • [Visiteur - Connexion]

Nouvelle : Destinee

caravelle.jpg

 

En ce merveilleux mois de septembre, nous décidons de nous évader, pour quelques jours, vers l'île de beauté, précisément, pour Ajaccio.

Il y a si longtemps que nos amis Corses nous lancent l'invitation, que nous allons franchir le pas.

Nous voici à l'agence de voyage Pons, à Hyeres,où l'on nous propose un vol de départ pour le quatre septembre, et un retour, pour la journée du onze, en fin de matinée.

L'hotesse de l'agence, nous signale, pour la même journée, un vol, au départ d'Ajaccio, dans la soirée.

 


Mon épouse me fait remarquer, combien, il serait agréable de prendre le repas de midi, avec nos hôtes, celà me réjouit, et nous optons pour cet horaire.

Le jour "J" nous mettons quelques bagages dans notre 4L , plus des petits cadeaux 🎁 pour nos amis.

Sont du voyage, Alain, notre fils aîné qui a 5 ans, et Nathalie qui a 3 ans et demi.

Nos garçons jumeaux, Jean et Marc, Sont encore de tendres bébés,et resteront aux bons soins d'Yvonne, la maman de mon épouse.

Le moteur de notre 4 L ronronne allégrement, et , dans les moments les plus fous, nous frôlons les 100km/h.

Sans encombre, nous arrivons à l'aéroport de Nice, et après avoir fait enregistrer nos bagages et pris des rafraîchissements, on nous appelle pour l'embarquement.

Le voyage et de courte durée, le bel oiseau grimpe à son altitude de navigation ,et très rapidement, nous apercevons les contours de l'île,l'avion amorce une descente, en douceur, les roues pendant un long moment frôlent le sol, sans le toucher, puis, un léger ressaut,l'avion se pose et roule longuement sur le tarmac.

Vous pouvez décrocher vos ceintures.

Un minibus nous rapproche de la sortie: Joseph et Marie-Claire sont là, embrassades, étreintes affectueuses, et compliments sur nos enfants,  tout y est.

Vous dire, que ce séjour fut merveilleux,est au dessous de la vérité, car, nos amis ,amoureux de leur terre , nous ont comblé, que ce soit pour la bonne table ( les langoustes étaient au menu ) ou encore pour la visite de sites superbes, et des églises ( nos amis très pieux font parti de la confrérie de Saient Erasme ).

À propos de la langouste au menu, ne pensez pas que nos amis soient cousus d'or,simplement,ils Sont pêcheurs professionnels de père en fils...

Il fallait bien que ce beau séjour eût une fin.

dans l'après-midi, nous buvions un dernier café, des amis à nos hôtes interpellaient depuis le rez de chaussée :vos invités Sont encore là ?

oui, ils repartent dans la soirée.

il fallait bien que l'heure du départ arrive.

Marie-Claire nous prépare un panier dans lequel, la charcuterie Corse est à l'honneur, puis,nous prenons place dans la 404 Peugeot de Joseph et arrivons un peu en avance à l'aéroport.

Effusions des au revoir, promesse de prochaines rencontres, puis, nous faisons à nouveau le nécessaire pour enregistrer nos bagages.

Sans explication, l'heure du départ est retardé, nous allions perdre patience lorsque notre embarquement fut annoncé.

Beau temps ,et vol sans histoire, Nice est superbe sous ses lumières de la nuit.

Il est temps de récupérer notre véhicule 🚗, qui ne se fait pas prier pour démarrer.

La nuit étant tombée, nous roulons avec prudence, les enfants se sont endormis,et à voix basse, nous reparlons, avec mon épouse, des temps forts de cette visite.

Il est tard, la nuit est déjà avancée,lorsque nous sommes devant le seuil de notre demeure,aux Salins d'Hyeres.

Étrangement,le fait d'arrêter le moteur du véhicule, réveille les enfants,qui passant d'un bonheur à un à un autre , grimpent allégrement, l'escalier qui mène à notre appartement,ce qui a pour effet de faire apparaître, sur notre palier, le voisin qui est notre vis à vis,et aussi mon collègue de travail.

Vous êtes saufs dit-il avec soulagement.

Pardon,amis lecteurs, j'ai oublié de vous dire, que nous étions le 11Septembre 1968 et,que la Caravelle que nous aurions dû prendre ce même jour, s'était abîmée au large d'Antibes, avec 95 personnes à son bord, sur le coup de midi, et qu'il n'y avait aucun survivant.

 

,

 

 

 

 

 


Liens Relatifs




    L'Article le plus lu à propos de  Sujet en relation avec poèmes, textes etc :



    Les dernières nouvelles à propos de Sujet en relation avec poèmes, textes etc :


    Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 

    Précédent |  Suivant

    Temps : 0.0989 seconde(s)