0 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. Devenez membre privilégié en cliquant ici

Atelier : Souhait d'enfant

Écrit par suzanne. Posté le Mardi 16 janvier 2018 @ 11:15:29 par cyberprof

trapeze.jpg

Elle aurait tellement voulu être trapéziste. Chaque fois qu'un petit cirque installait son chapiteau sur la place de la cité son coeur s'emballait.

Elle allait pouvoir rêver de son futur métier devant les voltiges aériennes des artistes de passage.

Elle assistait aux préparatifs du lever du chapiteau, les roulottes alignées sagement, les hommes au torse huilé de sueur s'affairant, s'invectivant

dans un travail harassant, les femmes et les enfants disposant les sièges et les gradins.

La piste circulaire prenait vie.

Le nez curieux de la fillette l'amenait à parler à ces forains tous auréolés de l'admiration qu'elle leur portait et elle lançait des coups d'oeil

furtifs à l'intérieur du chapiteau. Très vite elle repéra les deux trapèzes tout en haut et les cordes démesurément longues pour y accéder.

Son rêve !

Voltiger dans les airs d'une barre à l'autre comme un elfe, comme un oiseau, oublier la lourde pesanteur.

Oh oui, elle irait voir le spectacle ce soir ! Elle ne le raterait pour rien au monde. Elle savait que la petite troupe d'artistes reprendrait très vite la 

route pour un village voisin.

Aurait-elle le courage de leur demander de l'emmener avec eux ? 

 


Ses parents, elle en était sûre, lui permettrait d'assister à cette soirée magique.

La journée s'éternisait, la chaleur et le soleil rendaient l'air vibrant.

Les artistes préparaient leurs numéros respectifs et très vite elle remarqua le couple qui allait virevolter tout là-haut. Une jolie jeune femme mince 

et musclée aux longs cheveux noirs ondulant sur son dos et un homme svelte, blond, à la musculature saillante s'entainaient, répétant des gestes 

les yeux fermés. Ils pénétrèrent ensuite sous le chapiteau afin de répéter leur numéro.

Oserait-elle leur demander de l'emmener avec eux pour apprendre leurs merveilleuses voltiges ?

"Pauvre folle et tes parents y penses-tu ? Et mémé ? Et tes frères et soeur ?

Une grande culpabilité l'envahit. Elle sut alors qu'elle ne franchirait jamais le pas, qu'elle irait seulement admirer le spectacle.

Et le soir, installée sur les gradins elle écouta Mr Loyal annoncer, avec la faconde propre à son personnage, les différents numéros,

impatiente de voir celui qui comptait tant pour elle. Evidemment c'était le clou du spectacle et il fallait assister d'abord aux jongleries,

aux farces lourdes des clowns, au travail des petits chiens traités comme des esclaves ou à celui des singes habillés en bébé ce dont elle avait 

horreur. C'était tellement dégradant pour eux !

Enfin ce fut le tour de la haute voltige, un filet de secours fut installé rapidement sur la piste tandis qu'une dame profitait de ce temps 

pour vendre des billets permettant de gagner quelques peluches ou divers objets de pacotille.

Le couple qu'elle avait vu s'entrainer salua le public puis se sépara. Chacun courut d'un côté de l'installation, tous deux splendides dans leur 

habit scintillant dont les paillettes argentées et dorées reflétaient les spots des lumières.

Son coeur se mit à battre la chamade losque la femme prit entre ses mains la corde de droite et commença son ascension tout en élégance

caracolant autour d'elle telle une magicienne.

L'homme saisit l'autre corde et avec dextérité se retrouva sur la barre du trapèze.

La femme s'assit sur l'autre et commença alors un balancement simultané sur le rythme d'une musique lancinante.

Puis le silence , un roulement de tambour et l'annonce:

"Attention, silence ! Voici les grands sauts de la mort ! Admirez nos artistes et ne les déconcentrez pas !"

Elle, les yeux écarquillés, bouche-bée,allait de l'un à l'autre.

Après plusieurs balancements la femme s'élança dans le vide, éclair doré rattrapé de justesse par son partenaire

Tout le temps du numéro elle rêva que c'était elle l'elfe doré et chaque fois que les sauts dans le vide s'exécutaient elle retenait sa respiration.

Puis le rêve prit fin, les deux artistes saluèrent un public conquis et chaleureux.

La fillette s'en retourna chez elle à la fois heureuse et désenchantée.

 


Liens Relatifs




    L'Article le plus lu à propos de  Sujet en relation avec poèmes, textes etc :



    Les dernières nouvelles à propos de Sujet en relation avec poèmes, textes etc :


    Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 

    Article  Précédent |   Suivant

    Information

    vls_logo

    Productions Disponibles pour les membres 942 à ce jour !

    vls_logo

    D'Encre et de Plume

    logo

    Encre d'Artlogo

    Accès Vision Réduite

    vls_logo

    PAGES SONORES

    Andrea Genovese

    REVUE BELVEDEREvls_logo

    Article du Jour
    Il n'y a pas encore d'Article du Jour.
    Lettre d'information


    Votre adresse E-mail



    Recevez par mail les nouveautés du site.

    Temps : 0.0635 seconde(s)