0 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. Devenez membre privilégié en cliquant ici
Les plus téléchargés
Activité

Pages vues depuis 24/04/2011 : 596 935

  • Nb. de Membres : 51
  • Nb. d'Articles : 300
  • Nb. de Forums : 37
  • Nb. de Sujets : 7
  • Nb. de Critiques : 0

Top 10  Statistiques

Bienvenue sur le site.

IMG_1477.jpg IMG_3926.jpg    

 

L'atelier buissonnier est un espace de travail collectif où l'écriture, la lecture, les visites et la convivialité sont l'ossature même sur laquelle s'articulent les rencontres au cours de l'année.
La plus grande liberté est donnée à la thématique proposée lors d'une rencontre, thématique organisé par un membre volontaire.
Sont convoquées des présentations de livres, d'auteurs mais aussi des visites à des expositions de tableaux, de photographies, de sites particuliers comme l'Observatoire, les bords de mer, les collines, les jardins.
L'inspiration suscitée par cette phase d'immersion permet d'écrire en groupe ensuite.
Le travail d'écriture se déroule sur la journée ainsi que la restitution au groupe.
Ceci permet l'intermède convivial du midi où les discussions n'interdisent nullement les découvertes gastronomiques.
Epicurien, l'atelier n'en est pas moins studieux et les travaux trouvent une suite précieuse en étant mis en lumière lors d'un spectacle multimédia proposé par le groupe.
L'ensemble des travaux trouve également une place particulière sur le site internet où les productions sont présentées à la lecture des visiteurs de la toile.
Les membres, dont l'écriture n'est pas la profession, ont tous ce goût du partage qui permet d'accueillir chaleureusement les nouvelles recrues qui veulent titiller la plume.

IMG_1580.jpg IMG_1499.jpg  

 

 Une illustration de l'activité de l'atelier.

Atelier : 6 Juillet, journée des écrivains à la Londe les Maures

Rechercher dans A faire connaître !
Par cyberprof, Le Samedi 06 juillet 2019 @ 20:54:21 [Lu 65 fois]

L'Atelier Buissonnier à la Londe les Maures ce 6 Juillet.
Journée dense et chaude, le jardin des Oliviers accueille en ce jour ensoleillé les écrivains pour présenter leurs publications dès 10 heures.
Autour du kiosque à musique sont installées des tentes qui abritent livres de toutes sortes et leurs auteurs prêts à discuter de leur contenu et dédicacer leurs ouvrages.
L'Atelier Buissonnier présentera une séance d'écriture dans l'après-midi ouverte à tous les curieux de l'écriture.
Mais avant les représentants de l'atelier, Suzanne, Geneviève, Jacqueline et Jean Michel, tiennent leurs stands.
Suzanne Guillot publie un recueil de nouvelles et poèmes.
Geneviève Durval publie "Lumières du soir", recueil de nouvelles et "La valse des étiquettes"
Jacqueline Luthereau, Jessa Marin, publie "Un flacon de rouge à ongles sur le micro-onde blanc." et "Panser les rêves"
Jean Michel Resch publie "Histoires de Papy" et "À une lettre près".
Le maire de la commune, monsieur de Canson, fera son marché dans les allées et prendra un livre à chaque stand.
L'après-midi, sous l'ombre apaisante des arbres, on mènera l'atelier écriture en proposant des exercices à un groupe de courageux de tous âges qui sauront affronter avec aisance et courage acrostiches et textes inspirés de photographies de la Londe les Maures.
Après un verre de l'amitié on regagna notre sweet-home, la journée fut agréable et permit de fructueuses rencontres.

 

20190706_094453.jpg 20190706_095103.jpg  
 
Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Atelier

Texte et Images : Entre Chateauvert et Barjols

Rechercher dans Peintres, sculpteurs, expositions
Par cyberprof, Le Mardi 21 mai 2019 @ 13:59:36 [Lu 205 fois]

::

L'Atelier Buissonnier a pris le chemin de la Provence intérieure en cette journée du Vendredi 17 Mai. Une route entre calcaire et forêts amena l'équipe fournie des quinze membres de l'atelier vers Chateauvert en matinée.

Ambiance sylvestre avec des forêts denses où le chêne exprime pleinement sa magnificience sans que les résineux ne fassent d'ombrage. L'eau est là qui court en ruisseaux et cascades, attirée par le pente qui la mènera vers le sud, vers l'Argens qui l'attend. Le lierre s'y fait pressent et se love comme un nid de serpents autour des troncs chenus. Les lichens barbus tapissent les rameaux et les polypodes d'un vert franc s'accomodent des talus. 

Chateauvert nous attend, Aurélie Bellon avec laquelle l'atelier a donné un spectacle bâti autour des ses oeuvres photographiques, a eu la gentillesse de nous recevoir dns le Centre d'Art Contemporain. Nous déambulerons avec intérêt dans le vaste pré herbeux où sont installés des oeuvres variées, souvent de haute taille, convoquant le métal ciselé, tordu, plaqué, peint ou simplement à la merci des intempéries. Impression curieuse d'une assemblée dispersée comme mise en sommeil dans leur dernier geste.

L'intérieur de l'édifice abrite une exposition temporaire déclinant des techniques différentes, tableaux, mine au plomb, installation de Jean Paul Maniouloux avec ses fils de cuivre sur photographie, Jean-Jacques Cary les utilise comme squelette filiforme des Jobics, Didier Gianella et ses collages inattendus décrivant les dérives d'un monde moderne qui cherche des valeurs dans le commerce, et bien d'autres artistes à découvrir. Nous y passerons du temps et il fila bien vite.

Ensuite ce fut Barjols, la ville aux fontaines, aux cascades et à l'histoire du tannage. Nou serons reçus par Guy Ibanez qui expose à l'Office de Tourisme. Au préalable on prendra une collation dans une chaude ambiance conviviale alors que le mois de Mai cherche la route d'un printemps enfin ensoleillé et riche de pespectives estivales.

Guy nous fera pénétrer dans son atelier d'artiste où nul poste, nul outil, nul tube de peinture, n'est en sommeil prolongé. On y sent la fièvre de la création, l'impulsivité de la recherche mais la maitrise du geste et l'importance de la ligne, de la règle et du compas comme préambule à la créativité. Il saura illustrer par son travail inachevé, la longue gestation d'une oeuvre, la maturation nécessaire de la couleur et de la forme, les avancées et les détours nécessaires, parfois les mises à l'écart, avant que d'accrocher, le travail terminé, le tableau au cimaises dans le sens qui est le sien.

L'exposition a pour thème "Verte", qualificatif qui interroge demandant à ne pas s'arrêter sur la couleur seulement mais aussi sur ce non-dit féminin, sujet qu'il conviendra de circonscrire. 

La moisson sera ample et riche d'épis fournis. Les photographies récoltées serviront d'appui nécessaire au travail d'écriture dès les semaines prochaines.

La pluie nous accompagna pour le retour, comme un au revoir en ces terrres de Pontevès.

 

IMG_8000.jpg

Le Parc avec de nombreuses oeuvres dont les fers pliés de Rives.

IMG_8051.jpg

Jobic de Jean Jacques Cary. Renversant !

IMG_8057.jpg

Energie de Jean-Paul Maniouloux

IMG_8101.jpg

Collage de Didier Gianella.

Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Texte et Images

Poésie : Provence Verte

Rechercher dans Sujet en relation avec poèmes, textes etc
Par alhazen, Le Mardi 21 mai 2019 @ 13:59:04 [Lu 22 fois]

IMG_8009.jpg

Provence Verte

De Châteauvert à Barjols

Ce pays est d'herbe, grasse et drue
Verte de tige et riche d'épis grenus
Cette terre est forêt, profonde et féconde
Là, où entre les troncs séculaires, les fées vagabondent.

Le lierre s'y fait liane arpenteuse
Se hissant jusqu'à la pointe résineuse
Là-haut où les perruques bouclées des chênes
Chantent du vent l'aimable antienne.

 

 

Lire la suite... 632 caractères de plus | Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Poésie

Poésie : Faites l’humour.

Rechercher dans Sujet en relation avec poèmes, textes etc
Par antoine, Le Lundi 20 mai 2019 @ 11:14:03 [Lu 34 fois]

geluck.jpgL’ecrit Vain reste stérile 

et périt le péristyle.

mon voisin d’une voix claire

je ne dis pas à claire-voie 

fit remarquer et Je le note

plus je vieillis, plus les marches sont hautes

de mes escaliers, vous l’aviez deviné.

De devin en pot de vin, ce n’est pas

la mer à boire  , méfiez vous de certains déboires.

Cet exercice d'humour est épuisant

meme en puisant au plus profond 

j’arrête car je me morfonds 

je crois avoir touché le fond.

 

 

 

Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Poésie

Prose : Envolée.

Rechercher dans Peintres, sculpteurs, expositions
Par antoine, Le Lundi 20 mai 2019 @ 11:03:31 [Lu 23 fois]

P1140861.jpg

Seule, au milieu de la prairie, l’artiste l’a plantée là.

elle est d’un élégance étrange, à la fois, chrysalide et papillon.

Comment pourrait-elle s’élancer, pauvre matière inerte, vers le sommet de cet arbre , qui l’abrite de son feuillage ?

Jamais, elle ne connaitra la douceur des bourgeons, ou des feuilles tendres, qui font le régal de ses congénères.

Son créateur a t'il voulu la punir de son insolence ?

C’est vrai, elle a résisté de toutes ses forces, à la brûlure du chalumeau, à l’epreuve de l’enclume.

À présent qu’elle est là, elle voudrait s’élancer et atteindre l’inaccessible étoile.

Je l’ai regardée longuement, comme je lui faisais un compliment sur sa douce élégance, un rayon de soleil est venu se poser sur son aile, elle se mit à briller de mille feux.

Je l’applaudis longuement, et je crois bien qu’elle a rougi.

Antoine.

 

 

 

 

 

Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Prose

Information

vls_logo

Productions Disponibles pour les membres 942 à ce jour !

vls_logo

D'Encre et de Plume

logo

Encre d'Artlogo

Accès Vision Réduite

vls_logo

PAGES SONORES

Andrea Genovese

REVUE BELVEDEREvls_logo

Article du Jour
Il n'y a pas encore d'Article du Jour.
Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Temps : 0.0639 seconde(s)