0 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. Devenez membre privilégié en cliquant ici
Les plus téléchargés
Activité

Pages vues depuis 24/04/2011 : 556 649

  • Nb. de Membres : 51
  • Nb. d'Articles : 294
  • Nb. de Forums : 37
  • Nb. de Sujets : 7
  • Nb. de Critiques : 0

Top 10  Statistiques

Poèmes : Retraite

Rechercher dans Sujet en relation avec poèmes, textes etc
Par alhazen, Le Mardi 29 janvier 2019 @ 10:43:50 [Lu 26 fois]

piquets1.jpg

PHOTOGRAPHIE GERARD AMAUDRIC. HYERES MARAIS SALANTS

Retraite

L'armée des petits, des oubliés, des sans-grade
allait son chemin de hasard sur une piste oubliée
Bêtes et hommes engoncés dans leur pelisse de froid
Suivaient l'autre dans un linceul de neige
Ne sachant quelle route, quel pont plus loin
Tout n'était que silence que ces pas usés
Raclant de gel et d'épuisement consommé
Ne restait rien dans leur corps
Comme vidé de toute substance, de toute pensée
Seul peut-être dans cette mer muette
Qui les envahissait
Le frêle souvenir, aussi ténu que la lumière de ce jour de nuit
D'un autre ailleurs où un visage aimé
Comme une apparition évanescente
Réchauffait encore leur pauvre coeur

Lire la suite... 489 caractères de plus | 1 Commentaire | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Poèmes

Poèmes : Comme des écoliers.

Rechercher dans Sujet en relation avec poèmes, textes etc
Par antoine, Le Mardi 11 septembre 2018 @ 16:26:28 [Lu 369 fois]

Comme des écoliers, ils repartent à l’ouvrage

avec cette intention de remplir mille pages

la tête encor brûlante du soleil de l’été

et du chant des cigales de résines enivrées.

 

Je parle des amis, férus de poésie 

avec certaine grâce ils riment à l’envi

Ah! Ne me dites point, que grâce est une faute

je voudrais vous y voir messieurs les bons apôtres.

 

C’etait juste un clin d’oeil d’un jeune débutant 

qui affiche à ce jour quatre fois vingt printemps ,

mais dont le cœur a assez de fraîcheur 

pour lire vos poèmes, alors.......

tous au labeur....

 

 

 

 

1 Commentaire | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Poèmes

Poèmes : Je déplore

Rechercher dans Sujet en relation avec poèmes, textes etc
Par antoine, Le Vendredi 23 mars 2018 @ 09:14:50 [Lu 191 fois]

plumes.jpg

 

Alors que le printemps a du mal à éclore 

je ne vois plus vos plumes, pour sûr je le déplore.

alors, amis poètes, sommes nous sous la couette 

revenez sur le site, et ce sera chouette 🦉.

 

Pourtant, votre rime est toujours flamboyante 

très souvent enlevée, et non pas larmoyante,

pourquoi me privez vous des envolées sublimes

qui me laissent plonger aux tréfonds de l'abîme.

 

Alors, mes chers amis, mettez vous au pupitre 

meme un petit sonnet qui resterait sans titre

je serai fort content de vous relire enfin,

et sur ce petit mot, ce sera le mot fin....

 

 

 

 

Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Poèmes

Poèmes : Elle je nous

Rechercher dans Sujet en relation avec poèmes, textes etc
Par suzanne, Le Vendredi 12 janvier 2018 @ 17:11:29 [Lu 86 fois]

doigts.jpg

Tu la cherches, tu as vu pourtant qu'elle est partie et ne sera plus jamais là, alors tu deviens ELLE.

ELLE t'habite ELLE te parle et TU l'écoutes avec passion. Ses mots d'amour résonnent encore dans tes oreilles.

JE sais ta douleur de cette perte et savoir qu'ELLE est là, à côté de toi, apporte un baume sur notre commune.

NOUS sommes ensemble pour l'évoquer ELLE, trio d'amour qui défie le temps.

Je brise la poussière du temps

Et dans la lumière

 

Lire la suite... 281 caractères de plus | Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Poèmes

Poèmes : Une reprise: Bois d'ébène ....... à méditer sans doute.

Rechercher dans Sujet en relation avec poèmes, textes etc
Par alhazen, Le Dimanche 19 février 2017 @ 10:11:19 [Lu 183 fois]

Bois d'Ebène.

 

Un grand navire était apparu, chevauchant l'écume de leurs vagues
Claquements de voiles, crissements de poulies, il avait croché la peau de leur terre
Des pillards étaient venus moissonnant les villages d'argile séchée
Fauchés les hommes, pliées les femmes, triés les enfants
Tous parqués dans d'insalubres alcoves où même le temps ne passait plus.
Là s'épuisaient  larmes et cris
Résignés, perdus sans repère ni racine,
Leur regard s'égarait dans un rêve d'Afrique
Là où leur village les avait vus naître, là où leur vie était restée.


 

 

Lire la suite... 1 266 caractères de plus | Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Poèmes

Page Suivante


Information

vls_logo

Productions Disponibles pour les membres 942 à ce jour !

vls_logo

D'Encre et de Plume

logo

Encre d'Artlogo

Accès Vision Réduite

vls_logo

PAGES SONORES

Andrea Genovese

REVUE BELVEDEREvls_logo

Article du Jour
Il n'y a pas encore d'Article du Jour.
Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Temps : 0.0425 seconde(s)