0 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. Devenez membre privilégié en cliquant ici
Les plus téléchargés
Activité

Pages vues depuis 24/04/2011 : 608 674

  • Nb. de Membres : 51
  • Nb. d'Articles : 300
  • Nb. de Forums : 37
  • Nb. de Sujets : 7
  • Nb. de Critiques : 0

Top 10  Statistiques

Texte et Images : Entre Chateauvert et Barjols

Rechercher dans Peintres, sculpteurs, expositions
Par cyberprof, Le Mardi 21 mai 2019 @ 13:59:36 [Lu 217 fois]

::

L'Atelier Buissonnier a pris le chemin de la Provence intérieure en cette journée du Vendredi 17 Mai. Une route entre calcaire et forêts amena l'équipe fournie des quinze membres de l'atelier vers Chateauvert en matinée.

Ambiance sylvestre avec des forêts denses où le chêne exprime pleinement sa magnificience sans que les résineux ne fassent d'ombrage. L'eau est là qui court en ruisseaux et cascades, attirée par le pente qui la mènera vers le sud, vers l'Argens qui l'attend. Le lierre s'y fait pressent et se love comme un nid de serpents autour des troncs chenus. Les lichens barbus tapissent les rameaux et les polypodes d'un vert franc s'accomodent des talus. 

Chateauvert nous attend, Aurélie Bellon avec laquelle l'atelier a donné un spectacle bâti autour des ses oeuvres photographiques, a eu la gentillesse de nous recevoir dns le Centre d'Art Contemporain. Nous déambulerons avec intérêt dans le vaste pré herbeux où sont installés des oeuvres variées, souvent de haute taille, convoquant le métal ciselé, tordu, plaqué, peint ou simplement à la merci des intempéries. Impression curieuse d'une assemblée dispersée comme mise en sommeil dans leur dernier geste.

L'intérieur de l'édifice abrite une exposition temporaire déclinant des techniques différentes, tableaux, mine au plomb, installation de Jean Paul Maniouloux avec ses fils de cuivre sur photographie, Jean-Jacques Cary les utilise comme squelette filiforme des Jobics, Didier Gianella et ses collages inattendus décrivant les dérives d'un monde moderne qui cherche des valeurs dans le commerce, et bien d'autres artistes à découvrir. Nous y passerons du temps et il fila bien vite.

Ensuite ce fut Barjols, la ville aux fontaines, aux cascades et à l'histoire du tannage. Nou serons reçus par Guy Ibanez qui expose à l'Office de Tourisme. Au préalable on prendra une collation dans une chaude ambiance conviviale alors que le mois de Mai cherche la route d'un printemps enfin ensoleillé et riche de pespectives estivales.

Guy nous fera pénétrer dans son atelier d'artiste où nul poste, nul outil, nul tube de peinture, n'est en sommeil prolongé. On y sent la fièvre de la création, l'impulsivité de la recherche mais la maitrise du geste et l'importance de la ligne, de la règle et du compas comme préambule à la créativité. Il saura illustrer par son travail inachevé, la longue gestation d'une oeuvre, la maturation nécessaire de la couleur et de la forme, les avancées et les détours nécessaires, parfois les mises à l'écart, avant que d'accrocher, le travail terminé, le tableau au cimaises dans le sens qui est le sien.

L'exposition a pour thème "Verte", qualificatif qui interroge demandant à ne pas s'arrêter sur la couleur seulement mais aussi sur ce non-dit féminin, sujet qu'il conviendra de circonscrire. 

La moisson sera ample et riche d'épis fournis. Les photographies récoltées serviront d'appui nécessaire au travail d'écriture dès les semaines prochaines.

La pluie nous accompagna pour le retour, comme un au revoir en ces terrres de Pontevès.

 

IMG_8000.jpg

Le Parc avec de nombreuses oeuvres dont les fers pliés de Rives.

IMG_8051.jpg

Jobic de Jean Jacques Cary. Renversant !

IMG_8057.jpg

Energie de Jean-Paul Maniouloux

IMG_8101.jpg

Collage de Didier Gianella.

Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Texte et Images

Prose : Envolée.

Rechercher dans Peintres, sculpteurs, expositions
Par antoine, Le Lundi 20 mai 2019 @ 11:03:31 [Lu 36 fois]

P1140861.jpg

Seule, au milieu de la prairie, l’artiste l’a plantée là.

elle est d’un élégance étrange, à la fois, chrysalide et papillon.

Comment pourrait-elle s’élancer, pauvre matière inerte, vers le sommet de cet arbre , qui l’abrite de son feuillage ?

Jamais, elle ne connaitra la douceur des bourgeons, ou des feuilles tendres, qui font le régal de ses congénères.

Son créateur a t'il voulu la punir de son insolence ?

C’est vrai, elle a résisté de toutes ses forces, à la brûlure du chalumeau, à l’epreuve de l’enclume.

À présent qu’elle est là, elle voudrait s’élancer et atteindre l’inaccessible étoile.

Je l’ai regardée longuement, comme je lui faisais un compliment sur sa douce élégance, un rayon de soleil est venu se poser sur son aile, elle se mit à briller de mille feux.

Je l’applaudis longuement, et je crois bien qu’elle a rougi.

Antoine.

 

 

 

 

 

Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Prose

Nouvelle : KVF 432

Rechercher dans Peintres, sculpteurs, expositions
Par alhazen, Le Jeudi 25 octobre 2018 @ 20:48:06 [Lu 117 fois]

BOURILHONL.jpg

Une bibliothèque ! Comme c’est étrange !

Ici sédimente le savoir façonné par des siècles, pieusement confisqué dans des rayonnages où même la poussière dort de son dernier sommeil.

L’endroit est silencieux comme une église, on y vénère la chose imprimée.

Impressionnant mais aussi angoissant, voire frustrant se dit Aurore, elle qui avait l’habitude de dialoguer avec son ordinateur.

Un livre par jour, en faisant vite, trois mille livres, donc à peu près dix ans pour tout lire et encore si je ne mange pas, si je ne me lave pas, si je ne dors pas ! Finalement on ne peut pas tout lire, donc tout savoir !

 

Il faut que je cherche le KVF432. C’est ce qu’a répondu l’ordinateur à l’entrée. Le langage des abeilles ! J’aime bien les challenges difficiles.

Lire la suite... 7 454 caractères de plus | Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Nouvelle

Prose : Amadou Abdalaye Sissoko

Rechercher dans Peintres, sculpteurs, expositions
Par alhazen, Le Jeudi 25 octobre 2018 @ 11:14:44 [Lu 129 fois]

IMG_7281.JPG

 

Amadou  Abdoulaye  Sissoko regardait son clou.

Amadou parce que premier né de la famille, un enfant plein de vie mais dont le regard voyait plus loin que le sable des dunes qui, inexorablement, dévorait la palmeraie.

Amadou Sissoko, des Amadou Sissoko il y en avait partout dans le pays, des frisés, des aux yeux bleus, des fils du capitaine, des orphelins qui avaient trouvé famille, alors on lui avait ajouté un second prénom dont il était aussi fier que le premier, Amadou Abdalaye, le bien né.

Il faut vous dire qu’il était Sissoko et que son père descendait de Sissoko chef de village, lui-même venant de Sissoko l’aïeul aveugle et chef de village qui disait descendre d’un Sissoko dont il n’avait pas connu le visage, lui aussi chef de ce petit village de huttes de palmes, niché profondément dans l’erg hostile où régnait le sable et maître chacal.

Lire la suite... 5 419 caractères de plus | Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Prose

Poésie : Enfer blanc

Rechercher dans Peintres, sculpteurs, expositions
Par alhazen, Le Mercredi 24 octobre 2018 @ 13:06:22 [Lu 105 fois]

FABIENDUBESSY3.jpg

Enfer blanc

 

Enfer blanc des cotonnades

            Pourtant

Dans le silence ouaté de cet air immobile

            Une ombre

            Glisse

Comme la faux coupe son aire

      L’oiseau des cimes

      Léger comme un flocon

            Trace son sillon.

Vers l’appel de son aire.

Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Poésie

Page Suivante


Information

vls_logo

Productions Disponibles pour les membres 942 à ce jour !

vls_logo

D'Encre et de Plume

logo

Encre d'Artlogo

Accès Vision Réduite

vls_logo

PAGES SONORES

Andrea Genovese

REVUE BELVEDEREvls_logo

Article du Jour
Il n'y a pas encore d'Article du Jour.
Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Temps : 0.0547 seconde(s)