0 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. Devenez membre privilégié en cliquant ici
Les plus téléchargés
Activité

Pages vues depuis 24/04/2011 : 556 682

  • Nb. de Membres : 51
  • Nb. d'Articles : 294
  • Nb. de Forums : 37
  • Nb. de Sujets : 7
  • Nb. de Critiques : 0

Top 10  Statistiques

Nouvelle : KVF 432

Rechercher dans Peintres, sculpteurs, expositions
Par alhazen, Le Jeudi 25 octobre 2018 @ 20:48:06 [Lu 44 fois]

BOURILHONL.jpg

Une bibliothèque ! Comme c’est étrange !

Ici sédimente le savoir façonné par des siècles, pieusement confisqué dans des rayonnages où même la poussière dort de son dernier sommeil.

L’endroit est silencieux comme une église, on y vénère la chose imprimée.

Impressionnant mais aussi angoissant, voire frustrant se dit Aurore, elle qui avait l’habitude de dialoguer avec son ordinateur.

Un livre par jour, en faisant vite, trois mille livres, donc à peu près dix ans pour tout lire et encore si je ne mange pas, si je ne me lave pas, si je ne dors pas ! Finalement on ne peut pas tout lire, donc tout savoir !

 

Il faut que je cherche le KVF432. C’est ce qu’a répondu l’ordinateur à l’entrée. Le langage des abeilles ! J’aime bien les challenges difficiles.

Lire la suite... 7 454 caractères de plus | Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Nouvelle

Prose : Amadou Abdalaye Sissoko

Rechercher dans Peintres, sculpteurs, expositions
Par alhazen, Le Jeudi 25 octobre 2018 @ 11:14:44 [Lu 49 fois]

IMG_7281.JPG

 

Amadou  Abdoulaye  Sissoko regardait son clou.

Amadou parce que premier né de la famille, un enfant plein de vie mais dont le regard voyait plus loin que le sable des dunes qui, inexorablement, dévorait la palmeraie.

Amadou Sissoko, des Amadou Sissoko il y en avait partout dans le pays, des frisés, des aux yeux bleus, des fils du capitaine, des orphelins qui avaient trouvé famille, alors on lui avait ajouté un second prénom dont il était aussi fier que le premier, Amadou Abdalaye, le bien né.

Il faut vous dire qu’il était Sissoko et que son père descendait de Sissoko chef de village, lui-même venant de Sissoko l’aïeul aveugle et chef de village qui disait descendre d’un Sissoko dont il n’avait pas connu le visage, lui aussi chef de ce petit village de huttes de palmes, niché profondément dans l’erg hostile où régnait le sable et maître chacal.

Lire la suite... 5 419 caractères de plus | Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Prose

Poésie : Enfer blanc

Rechercher dans Peintres, sculpteurs, expositions
Par alhazen, Le Mercredi 24 octobre 2018 @ 13:06:22 [Lu 62 fois]

FABIENDUBESSY3.jpg

Enfer blanc

 

Enfer blanc des cotonnades

            Pourtant

Dans le silence ouaté de cet air immobile

            Une ombre

            Glisse

Comme la faux coupe son aire

      L’oiseau des cimes

      Léger comme un flocon

            Trace son sillon.

Vers l’appel de son aire.

Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami : Poésie

Que me veux-tu ?

Rechercher dans Peintres, sculpteurs, expositions
Par Annie CABON, Le Mercredi 24 octobre 2018 @ 11:35:48 [Lu 61 fois]

IMG_7285.JPG

Mon âme ma mer ma terre sans fin
Impalpable et si lourde
Que le vent ne peut l'emporter
Que la chaleur du soleil ne peut réchauffer
Prison d'un abime silencieux
Poudre d'eau ,de terre ,flocons de glace
Sans horizon, sans défini , perdue à volonté dans cet espace
intimement lié à cette nature sereine

dans ce réceptacle de vie


Mon corps planté là, je reçois l odeur de l humus ,le froid du vent ,mes yeux pleurent de tout voir, l'immensité me pénètre , je ne suis plus rien.

Que me veux-tu , toi qui me regardes ?

 

Annie Cabon

Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Rouge passion

Rechercher dans Peintres, sculpteurs, expositions
Par Annie CABON, Le Mercredi 24 octobre 2018 @ 11:30:10 [Lu 34 fois]

cupidon.jpg

Moko Mad'moiselle   (Cupidon jouissance perlée)

Rouge de la passion, chaleur intime où l'orage peut gronder et déferler en vagues croissantes
pour porter au delà le désir d'un autre moment, où le monde entier n'est plus rien
dans cet espace d'infini où nous voguons dans la poussière d étoiles du cosmos,
où la vie peut s accrocher par hasard.
Rouge de la souffrance subie
Rouge de toutes ces petites morts
Rouge du mal joli
Rouge de l'amour
Ce que porte la femme en elle
Cette intime mystère de la vie

 

Annie Cabon

Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Page Suivante


Information

vls_logo

Productions Disponibles pour les membres 942 à ce jour !

vls_logo

D'Encre et de Plume

logo

Encre d'Artlogo

Accès Vision Réduite

vls_logo

PAGES SONORES

Andrea Genovese

REVUE BELVEDEREvls_logo

Article du Jour
Il n'y a pas encore d'Article du Jour.
Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Temps : 0.0446 seconde(s)